Etre un pêcheur m’a appris à devenir meilleur coach !

Si si, je parle bien d’aller à la pêche, de poser une ligne, et d’attraper des poissons !

Aller, lis la suite. Tu verras, je t’explique tout.

Un jour, quand j’étais gosse, je me baladais, et j’ai trouvé … une canne à pêche rudimentaire (du bambou, un fil, un bouchon, un hamçon).

Je ne connaissais rien à la pêche à ce moment là.

Je teste, je prends un ver de terre. J’attrape mon premier poisson.
J’avais mordu (super jeu de mot hein) à l’hameçon.
C’est devenu une de mes passions.

OK OK, et ça m’a aidé à quoi en tant que coach ?

Quand tu pêches, tu peux attendre .. mais attendre … et encore attendre.
Et ne rien attrapé même de toute ta partie de pêche.
Brecouille qu’ils disaient les inconnus.

Une première qualité

Et là, hop, je chope une première qualité :
💪 La patience. Savoir attendre, ne pas se précipiter.
💪 C’est aussi : garder l’objectif en tête, garder espoir (d’attraper un poisson).

Et puis, si ça mord pas, on fait quoi quand on est pêcheur ?
On remet de l’amorce, on change de ligne, on teste un nouveau leurre.

Et tindin, une autre compétence

Quand je pêche, je fais communion avec la nature. Je suis vraiment présent, fixer sur mon bouchon, fixer sur ce que je ressens. J’analyse aussi tout ce qu’il se passe autour de moi.

Et vous la sentez venir, oui, c’est une autre compétence que j’ai développée :
💪 Être pleinement présent pour le/la client-e !
💪 Activer mes antennes d’écoute, d’analyse, de ressenti.

Et toi, tes passions t’ont apporté quoi comme compétences dans ton métier ?